3 novembre 2016

Yangon quand tu nous tiens

J1

Yangon 9h10 heure locale, 35° degrés à l’ombre, un taux d’humidité de 80% et nos doudounes à la main. On y est ! Ne reste plus qu’à retirer de l’argent et trouver un taxi pour rejoindre notre hôtel en centre ville (réservé en deux minutes à l’aéroport d’Hong Kong). Mais les mésaventures ne sont pas finies : impossible de retirer du cash avec nos deux cartes Visa Premier. La MasterCard à bas plafond nous permet contre toute attente d’obtenir la somme nécessaire. Nous apprendrons plus tard que les cartes visas Premiers ne fonctionnaient pas de manière temporaire en Birmanie (soit toute la durée de notre séjour ! ). Nous négocions sans grande conviction un taxi pour 15000 kyats (10 €). Notre hôtel (Space boutique Hostel) est très bien situé et dispose d’une chambre confortable (lit King size s’il vous plait). Nous pouvons commencer à souffler… Ah non ! Justine réalise qu’elle n’a plus son téléphone (nous n’aurons jamais le fin de mot de l’histoire sur les circonstances de cette disparition). Ce n’est décidément pas notre journée. Nous finissons par une balade nocturne au cœur de Yangon entre noodles et marchés animés qui nous redonnent le sourire. C’est épuisés par ces 3 jours de péripéties que nous tombons dans un sommeil profond bien mérité.

 

justine-rue-yangon-marche

 

J2

Deuxième jour à Yangon, nous partons à la découverte de la ville et de ses nombreuses Pagodes. Nous commençons par la pagode de Sule. Nous payons 2000 kyat (1,5€) pour l’entrée de la pagode + pour déposer nos chaussures (les pagodes se visitent pieds nus) + un bouquet de fleurs chacun. L’entrée était en vérité 10 mètres plus loin et coûtait 3000 kyats… On apprend ! Nous sommes émerveillés par cette construction vieille de 2000 ans située en plein centre ville. Elle n’a dans les faits rien d’exceptionnel, mais peu fréquentée par les touristes, elle attire de nombreux fidèles. Encore novices nous nous laissons guider par un étudiant qui nous explique comment utiliser notre joli bouquet (nous ne l’aurons pas payé en vain!). Le calendrier astrologique divise la semaine en 8 jours, le mercredi (jour de la naissance de Bouddha) étant séparé en deux. Dans ce calendrier chaque jour est représenté par un animal :

  • Dimanche : Garuda (homme-oiseau)
  • Lundi : Tigre
  • Mardi : Lion
  • Mercredi matin : Eléphant avec des défenses
  • Mercredi après-midi : Eléphant sans défense
  • Jeudi : Rat
  • Vendredi : Cochon d’Inde
  • Samedi : Naga (serpent)

Votre animal dépend du jour de la semaine de votre naissance. A chacun des 8 angles de la pagode nous trouvons une représentation d’un des 8 animaux. Nous sommes alors invités à déposer notre offrande devant notre animal et à y verser de l’eau (autant de verres d’eau que d’années).

 

pagode-suele

 

Nous continuons par le marché Bogyoke Aung San qui ressemble à un grand bazar sur 3 étages où l’on trouve absolument tout : textiles, pierres précieuses, chaussures etc… Il est certes très touristique mais son architecture et son animation valent le détour.

Nous terminons notre journée à Swedagon Pagoda, haut lieu de culte birman. Il ne nous reste plus qu’à nous y rendre! Le trafic routier à Yangon est assez particulier, les deux roues ne sont pas autorisés et les voitures et bus circulent dans une joyeuse cacophonie (aucune priorité, aucun clignotant, seuls les klaxons indiquent les dépassements ou changements de files). Nous décidons de tenter le bus local muni d’un papier avec l’inscription de notre destination en birman (indispensable pour arriver à ses fins). Cette expérience fut riche en apprentissage : les arrêts de bus ne sont pas indiqués et la majorité des birmans saute dans le bus… en marche! Un birman nous a gentiment guidé vers l’arrêt de bus. Ils sont toujours trois dans les bus birmans : le conducteur, le rabatteur qui fait monter les usagers et le caissier qui récolte la monnaie. C’est dans une ambiance chaleureuse que nous rejoignons la dite pagode. Arrivés à 16h nous sommes scotchés par l’étendue de ce lieu qui comporte également de larges jardins. Le monument principal est impressionnant et entièrement recouvert d’or. Dès l’entrée nous admirons les moulures et gravures en bois qui recouvrent l’entrée. Une fois le contrôle de sécurité passé et l’entrée payée (compter 10000 kyats) nous  pouvons contempler la pagode principale haute de 98m et ses 72 autres pagodes, pagodons, salles de prières et autres édifices religieux. Ce fut l’un de nos plus beaux couchés de soleil.

 

pagode-swadagon-jour-nuit

 

J3

Nous souhaitions initialement effectuer le trajet Yangon–>Mandalay en bus, soient 9 heures de trajet. Après quelques recherches sur internet, nous constatons qu’il n’y a aucun bus en partance pour le lendemain et le surlendemain (nous apprendrons plus tard, qu’il ne faut pas hésiter à demander à l’hôtel afin qu’ils réservent eux-mêmes le trajet). Nous nous sommes donc rabattus sur le plan B : le train, 15h de transport, même pas peur ! Nous nous rendons directement au point de vente de la gare (qui se situe à 10 minutes de la gare elle même : nous vous conseillons ce site http://www.seat61.com/Burma.htm qui nous a permis d’y voir plus clair). Compter 9300 Kyats pour une place en première classe.

Nous poursuivons notre journée « Train » par une visite de la ville via le Circle Line. Il suffit de se rendre à la gare sur le quai numéro 7 et d’acheter son billet sur place pour 400 kyats (0,60€). Le train passe toutes les heures à partir de 7h. Nous embarquons pour un tour de la ville de 3 heures en 34 arrêts.

À l’intérieur on retrouve locaux, touristes, et vendeurs en tout genre : légumes, fruits, poissons, glaces ou encore du tabac à chiquer enrobé de feuille de bananier. Bref, un joyeux bordel !

 

train-circulaire-yangon

 

Nous sommes agréablement surpris par l’accueil chaleureux des birmans : qui se serrent même pour que nous puissions avoir un place assise. Ce train fut comme une bouffée d’oxygène et nous a permis d’échanger, de rigoler avec les locaux, d’observer de véritables scènes du quotidien et de contempler de magnifiques paysages. Seul bémol et ce malgré quelques ventilateurs au plafond, une chaleur étouffante. Nous avons pris le parti de ne pas descendre mais il est tout à fait possible avec un seul ticket de s’arrêter et de reprendre le train suivant.

Notre expérience en vidéo :

Plus d’images…

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

Combien de temps à Yangon ?

Nous sommes restés 3 nuits et 3 jours dans l’ancienne capitale birmane. C’est le minimum pour cette ville riche en découvertes !

On a aimé
La Pagode de Sule située en plein cœur de la ville (3000 Kyats)
La Pagode de Swedagon et ses jardins, incontournable ! Préférez arriver en début d’après-midi pour une ballade des jardins alentours pour finir par la visite de la Pagode au coucher de soleil (10 000 Kyats)
Le marché Bogyoke Aung San pas tant pour y faire ses achats que pour flâner
Les multiples marchés de nuit, il vous suffit de déambuler pour les trouver
Sortir des sentiers battus en prenant le bus local. Pour y parvenir, vous pouvez demander à votre hôtel de vous inscrire en birman les noms de vos destinations
Siroter une bière dans la 19ème rue
Le fait de pouvoir (presque) tout faire à pied
Notre Guest House : Space Boutique Hotel, excellent rapport qualité prix et emplacement idéal

On a moins aimé
Le prix du taxi aéroport –> cœur de ville (exorbitant par rapport au reste du pays)
La chaleur étouffante
Le trafic et la pollution liée

On n’a pas eu le temps
De se rendre à Dala. C’est un joli village situé à 20 min de Yangon et accessible en traversant le fleuve

Vous aimerez aussi