2 janvier 2017

Battambang, si c’est sur la route

Battambang est une petite ville située entre Siem Reap et Phnom Penh. Seconde ville du pays, elle offre une architecture coloniale et sa culture est marquée par l’indochine française (boulangeries, bonjour !).

Après 7 heures de bus depuis Siem Reap, nous arrivons à la périphérie de la ville. 15 minutes de tuktuks plus tard, nous posons nos valises à notre Guest House. Nous profitons de la soirée pour sillonner la ville. À première vue, Battambang n’a pas grand chose à offrir mais les alentours semblent prometteurs. Nous décidons de rester deux nuis et un jour.

Le lendemain nous louons un scooter afin de visiter les environs à notre rythme. Comptez 7$ pour la journée, essence comprise. L’attraction principale de Battambang, c’est le bamboo train. Construit dans les années 70, il servait au personnel d’entretien pour se déplacer. Une dizaine d’années plus tard, il fut réquisitionné par l’armée vietnamienne pour emmener les soldats au front. Jusqu’à aujourd’hui utilisé pour le transport des marchandises, il s’arrêtera définitivement de fonctionner à la fin de l’année 2017. Nous passons notre tour pour la petite balade qui semble très touristique et onéreuse (10 dollars par tête pour la 1/2 heure…).

 

 

Nous continuons notre promenade en longeant la rivière Sanker et traversons de nombreux petits villages. Nous découvrons un Cambodge plus rural, plus authentique, hors des sentiers battus. Nous nous arrêtons au temple de Wat Banan, courage il faut gravir les 350 marches pour y accéder. Au vu de l’effort on s’attendait à découvrir un bijou caché. Et bien non ! Même la vue ne vaut pas le détour. Après Angkor, difficile d’être émerveillés.

 

 

Nous finissons la journée par la visite de la bat cave et la killing cave, lieu d’exécution des opposants au régime des Khmers rouges. Nous nous faisons arrêter par un policier en bas de la montagne. Ce dernier nous réclame 2$ par tête. Nous ne comprenons pas mais apparemment nous n’avons pas le choix. Bakchich ou prix d’entrée ? Nous n’aurons pas le fin mot de l’histoire. Là encore nous sommes déçus… Nous nous attendions à autre chose. Peut être car nous ne sommes pas restés jusqu’au couché du soleil ?

En conclusion Battambang ne va pas rester longtemps dans notre mémoire. Nous réservons le bus pour le lendemain matin via la compagnie 168 pour 6 dollars, direction Phnom Penh.

 

Plus d’images…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

On aurait pu faire l’impasse?
Oui !

On a aimé
Louer un scooter et arpenter la campagne environnante
Les « Hello ! » par milliers des enfants

On a moins aimé
Les sites en eux même
L’attrape tourisite Bamboo Train

Informations pratiques
Prix Bamboo Train : 10$ (l’arnaque !)
Location d’un scooter : 7$, essence comprise
Bus Battambang –> Phom Penh, 6$ via la compagnie 168 (à privilégier car elle amène en hyper centre)

 

Vous aimerez aussi