1 novembre 2016

Birmanie – Conseils aux voyageurs

LES TRUCS & ASTUCES AVANT DE SE LANCER DANS L’AVENTURE

Moyens de paiement

1€ = 1500 Kyats
1$ = 1000 Kyats
Les hôtels se paient sur place exclusivement en dollars, prévoyez donc votre liasse avant le départ
Pour retirer des dollars en France, privilégier les agences type travelex qui bénéficient de taux bien plus avantageux que les banques. Vous gagnerez au change en commandant en avance le montant souhaité par internet
Les distributeurs sont omniprésents. Une taxe systématique de 5000 Kyats sera appliquée à chaque retrait
Les pourboires tout comme en France sont les bienvenus

Climat

Au mois de novembre les températures sont déjà élevées (30° à l’ombre). La chaleur est difficilement supportable dans les grandes villes mais bien plus agréable sur les hauteurs (Bagan, inle, Kalaw)
Le soleil se couche entre 5h et 5h30, les journées peuvent paraître courtes, il faut donc se lever relativement tôt pour en profiter
Protégez-vous des moustiques, ils sont sacrément féroces et vous attaquent à travers n’importe quel tissu… Le conseil qu’on aurait aimé avoir avant de partir : imbiber plusieurs tenues d’anti-moustiques avant votre départ (tient jusqu’à 5 lavages)

Edifices religieux & Pagodes

Les visites des pagodes se font pieds nus mais vous pouvez garder vos chaussures à la main ou dans votre sac, cela vous évitera dans certains cas de payer un supplément
!! Ne jamais s’asseoir en posant ses pieds en face d’un bouddha, d’un moine ou d’un édifice
!! Aux chenilles et autres insectes rampants car vous êtes pieds nus et les sols en regorgent

Vocabulaire de base

Bonjour – Mingalarba
Aurevoir – Tatar
Merci – Jay zu tin bar deh (Tchésousinbade pour nous)
Français – pyin thit (ou pienti !)

Cuisine

La cuisine birmane s’inspire de spécialités indiennes, chinoises et thaïlandaises. Un des rares plats typiques que nous avons eu l’occasion de goûter est le Tea Leaf Salad (cacahuète, ail, pousses de soja, tomates et purée de feuille de thé), un régal !
N’ayez pas peur et osez gouter la multitude plats et de fruit qu’offre ce pays
Les birmans ne consomment pas l’eau du robinet, aucune crainte donc pour les salades et jus de fruits frais

Sécurité

Nous nous sommes rendus dans des zones plutôt touristiques et n’avons rencontré aucun problème, la police est toujours aidante. En 2016, il est fortement déconseillé de se rendre dans l’Ouest et le Nord du pays
Les birmans sont très serviables et les vols extrêmement rares. Nous avons assisté à de nombreuses scènes où les locaux se pliaient en quatre pour retrouver les propriétaires d’objets de valeurs oubliés en terrasses.

Technologie

Les birmans qui en ont les moyens sont ultra connectés et les téléphones portables très bon marché (Justine en a fait l’expérience)
Les connexions WIFI sont mauvaises voir catastrophiques. Il est possible d’acheter une carte sim locale pour 1,5 euros et ensuite de créditer de la data 1GB pour 5€ environ ce qui permet de bénéficier d’un bon réseau sur son téléphone

 

Yangon

Combien de temps à Yangon ?

Nous sommes restés 3 nuits et 3 jours dans l’ancienne capitale birmane. C’est le minimum pour cette ville riche en découvertes !

On a aimé

La Pagode de Sule située en plein cœur de la ville (3000 Kyats)
La Pagode de Swedagon et ses jardins, incontournable ! Préférez arriver en début d’après-midi pour une ballade des jardins alentours pour finir par la visite de la Pagode au coucher de soleil (10 000 Kyats)
Le marché Bogyoke Aung San pas tant pour y faire ses achats que pour flâner
Les multiples marchés de nuit, il vous suffit de déambuler pour les trouver
Sortir des sentiers battus en prenant le bus local. Pour y parvenir, vous pouvez demander à votre hôtel de vous inscrire en birman les noms de vos destinations
Siroter une bière dans la 19ème rue
Le fait de pouvoir (presque) tout faire à pied
Notre Guest House : Space Boutique Hotel, excellent rapport qualité prix et emplacement idéal

On a moins aimé

Le prix du taxi aéroport –> cœur de ville (exorbitant par rapport au reste du pays)
La chaleur étouffante
Le trafic et la pollution

On n’a pas eu le temps

De se rendre à Dala. C’est un joli village situé à 20 min de Yangon et accessible en traversant le fleuve

Pour plus d’informations consultez notre article : Yangon quand tu nous tiens

 

La SNCF birmane

8 Bonnes raisons de prendre le train en Birmanie

Pour transformer un trajet pénible en une véritable aventure
Pour la beauté des paysages, le train est relativement lent ce qui vous permet d’apprécier la vue
Pour s’immerger avec les locaux, c’est le meilleur moyen de vivre leur quotidien
Pour assister aux valses d’échanges de marchandises dans les gares d’arrêts, croyez nous ça vaut le détour
Pour éviter les touristes, nous étions les seuls dans tout le train !
Pour partager : en 15h vous avez le temps de créer des liens
Pour le confort, après avoir tester les différents moyens de transport nous devons avouer que nous étions plutôt bien installés ( ! cependant il faut viser la première classe)
Pour le prix imbattable, il n’y a pas de petites économies pour les tourdumondistes

Pour plus d’informations consultez notre article : Yangon / Mandalay ou la SNCF birmane

 

Mandalay

Mandalay, on peut faire l’impasse?

Nous avons adoré cette ville et ses alentours, on vous conseille d’y séjourner à minima 3 jours pour en faire le tour

On a aimé

L’accueil chaleureux des locaux, toujours prêts à nous aider et… à nous nourrir !
Le sentiment d’explorateur que procure cette ville où peu de voyageurs prennent le temps de s’arrêter
Se perdre dans les ruelles de la capitale
Prendre le bus local
La tranquilité du pont U Bein avant le couché de soleil
Ne pas se presser et se laisser aller au gré de nos envies plutôt que de se rendre dans les lieux incontournables à un rythme effréné

On a moins aimé

La circulation, impossible à nos débuts de traverser sans suivre un birman, maintenant on est devenu des experts !
Le prix de Mandalay Palace, 10 000 kyats par personne

On n’a pas eu le temps

De visiter les anciennes capitales Ava, Sagaing et Mingun. Il fallait faire des choix…

Informations pratiques

Le Mandalay Palace n’a qu’une seule entrée réservée aux touristes : prendre la porte côté Est
Prix du bus local pour rejoindre le pont U Bein depuis le centre : 2 000 Kyats par tête
Prix du bus Mandalay –> Bagan : 20 000 kyats par tête
Durée de trajet du bus Mandalay –> Bagan : 6 heures

Pour plus d’informations consultez notre article : Mandalay, premiers pas

 

Bagan

On a aimé

Les paysages, somptueux
Se perdre dans les chemins pour trouver LA pagode inexplorée et dégainer nos lampes frontales
La liberté qu’offre le scooter électrique
La pizzeria au feu de bois de Nyaung U (inespérée et délicieuse)

On a moins aimé

L’attitude des touristes « Tour opérateur », qui nous a profondément choqué
Les premiers ravages du tourisme de masse
Notre Guest House « Golden Pot », fuyez !
Le prix des montgolfières : à 300 euros l’heure par personne, nous ne l’avons pas fait
La panne de scooter électrique (c’est le jeu)

Informations pratiques

Prix du bus Mandalay –> Bagan : 20 000 Kyats par tête
Durée de trajet du bus Mandalay –> Bagan : 6 heures
Prix de la Taxe gouvernementale pour accéder au site : 25 Kyats/pers. Vous pouvez passer outer si vous avezde la chance (comme nous ! ) ou bien en donnant un petit supplément au taxi…
Prix du bus Bagan –> Kalaw : 15 000 Kyats par tête
Durée de trajet du bus Bagan–> Kalaw : 9 heures

Pour plus d’informations consultez notre article : Bagan, la ville aux 2200 temples

 

Trek Kalaw – Inle

Et si c’était à refaire ?

On signe de suite : que de beaux paysages, que de belles rencontres, que de beaux souvenirs !

On a aimé

Les paysages, somptueux
L’organisme Sam Family qui nous a fourni 2 guides au top ! On a également apprécié le transport gratuit de nos deux sacs de voyage directement à notre hôtel à Nyang Shwe
L’accueil chaleureux des hôtes
La variété des plats lors du trek
Notre groupe international
Nos chaussures de trek, indispensables

On a moins aimé

La taxe gouvernementale de 12500 Kyats
La fumée de la cuisine au petit matin. L’odeur est tenace, nos vêtements en portent encore les séquelles un mois plus tard
Les blogs mensongés : ce trek est accessible certes, mais ce n’est pas non plus une ballade ! Gare aux courbatures

Informations pratiques

Plusieurs agences peuvent vous organiser facilement votre trek. Nous sommes passées par Sam Family pour réserver notre aventure. Vous pouvez réserver votre trek la veille pour le lendemain. Penser à bien réserver un Hôtel à Nyang Shwe en amont : Sam Family se charge d’y acheminer vos backpacks gratuitement. Nous étions 9 encadrés par deux guides parlant anglais. Nous avons dormis systématiquement chez l’habitant dans des familles adorables. La nourriture était abondante et excellente, bref on recommande.
Prix du trek de 3 jours : 45 000 Kyats/pers ! soit 30 euros, soit 10 euros par jour… Financièrement ça vaut franchement le coup
Droit d’entrée du Lac Inle : 1 2500 Kyats par personne (taxe gouvernementale systématique, valable 1 semaine)

Pour plus d’informations consultez notre article : Trek Kalaw / Inle

 

Les alentours du Lac Inle

On a aimé

La beauté du lac
La ville de Nyang Shwe. Même si elle est assez touristique, elle n’est pas étouffante et nous a permis de nous ressourcer
L’escapade d’une journée en bateau pour admirer les techniques de pêches des locaux, les monastères anciens et autres jardins flottants
Le paysage des vignes de Red Mountain Wineries
Les poissons frais du restaurant « Ancestor »
La cours de cuisine de Zuzu, on recommande !
Notre Guest House « Remember Inn »

On a moins aimé

Le marché Un Dein qui a perdu tout authenticité
Le harcèlement subit dans la ville pour réserver un tour en bateau
Les scelles des vélos (vraiment trop dures ! )
La dégustation de vin en elle-même

On n’a pas eu le temps

De faire du canoë sur le lac

Informations pratiques

Rendez-vous directement au port pour louer une embarcation pour la journée : plus vous êtes nombreux, moins c’est cher ! Nous avons négocier 25 000 Kyats pour 4 avec un guide pour la journée, l’hôtel nous la proposait à 20 000 par tête et l’office de tourisme à 22 000 par personne…
dégustation de vin avec vue sur les vignes de Red Mountain Wineries : 10 000 kyats (7€) par personne
Cours de cuisine de Sun Flower : 20 000 Kyats /pers pour 8 plats que vous choisissez. La visite du marché est inclus. Nous n’étions que tous les deux pour deux chefs !

Pour plus d’informations consultez notre article : Inle cette ville qui n’en est pas une

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi