20 mars 2017

On se défoule à Séoul

Vietnam/Corée du sud : le choc !

Après 2 heures de vol, nous rejoignons Séoul depuis le Vietnam. Nous passons alors du T-shirt à la doudoune ! Le choc climatique est brutal, on vient de perdre 30 degrés. La seconde chose qui nous frappe c’est la perte totale de repère… Ici, tout est écrit en coréen et rien n’est traduit… Le pompon, c’est que personne ne parle un mot d’anglais. Au final, on se sent encore plus perdu qu’au Cambodge ou qu’en Birmanie ! A l’aventure !!

 

Arpenter l’hyper-centre de Séoul

Insa-dong

Le premier jour nous décidons d’aller voir la rue de Insa-dong, une rue typiquement coréenne où l’on retrouve des salons de thé, des maisons traditionnelles et les boutiques souvenirs qui vont avec. La rue est parfaite pour s’acclimater à cette culture où tout nous intrigue ! Nous nous émerveillons à chaque croisement ! « Trop mignon les chaussettes poussins » C’est quoi qu’ils mangent là-bas ? » « Oh, regarde la majorité des couples sont habillés pareil ! »

Changdeokgung & Gyeongbokgung

Une fois la période d’observation terminée, nous poursuivons par la visite du temple de Gyeongbokgung. Malheureusement, nous sommes lundi et c’est fermé. Nous nous rendons donc au temple de Changdeokgung. Le palace construit en 1405 est impressionnant, c’est le mieux préservé de son genre. Il fut d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Il a abrité la dynastie Joséon, qui a régné sur la Corée du Sud pendant plus de 500 ans. L’architecture coréenne est splendide et nous change tellement du reste de l’Asie… Les constructions de bois sont toutes peintes à la main avec des couleurs éclatantes. On y croise de nombreux couples parés de Hanbok, le costume traditionnel (l’entrée est d’ailleurs offerte pour quiconque se présentant de la sorte). On est scotché !

 

 

Faire un tour au Bukchon village

Nous continuons notre visite par la découverte du Bukchon village, le village Hanok le plus célèbre du pays. Il s’agit d’un village typique composé de maisons traditionnelles coréennes datant de 600 ans ! La balade est agréable et l’atmosphère unique. On y croise une fois encore de très nombreux couples arborant le Hanbok ! La séance photo est de rigueur et les selfies pleuvent sur la vieille cité  (kitch quand tu nous tiens) !

Du haut des vieilles ruelles, nous apercevons les tours géantes et ultra modernes de Séoul, le contraste est surprenant !

 

 

Boire un verre à Hongdae

Nous finissons la journée (bien remplie) dans le quartier Hongdae, celui des étudiants. On y retrouve multitude de magasins, bars et restaurants, ça grouille là-dedans ! Les artistes en tout genre font leur show et leurs groupies ne sont pas en reste !

Nous cherchons à prendre un verre bien mérité et tout se complique ! A Séoul, il est quasiment impossible de consommer de l’alcool sans manger en même temps. Nous nous rabattons donc sur un plat de pâte agrémenter d’une sauce aux haricots noirs. Pas si mauvais finalement et surtout, nous avons enfin notre bière !

 

Déambuler à Gangnam (oupoup !)

Pour ce deuxième jour, nous allons directement dans le quartier des affaires de Gangnam rendu célèbre par Psy. Mais si, vous savez ce chanteur coréen qui a pour la première fois dépassé les 2 milliard de vues sur Youtube avec sa célèbre chanson « Gangnam Style ».

Ce quartier est constitué d’immenses buildings et de magasins luxueux. Ce dernier n’a rien à envier à la Défense parisienne et on s’y sent tout d’un coup tout petit ! On apprendra plus tard et sans surprise qu’il s’agit de l’arrondissement le plus luxueux de la ville.

 

 

Tester le marché de nuit de Dongdaemun

Le marché de Dongdaemun est un marché typiquement coréen. On peut y déguster tous les plats traditionnelles du pays : Kimchee (le chouchou des coréens), barbecue… Chaque stand dispose de tables conviviales « à la bonne franquette ». On se lance avec le Buchimgae (galette de soja et petits légumes mélangés à de la farine, le tout frit à l’huile). C’est très gras mais qu’est ce que c’est bon ! On se laisse convaincre par nos voisins de tables et accompagnons le tout de Soju (alcool local à base de riz). Une franche partie de rigolade en perspective !

On sort repu et joyeux de cet endroit insolite et surtout, on se promet d’y revenir très vite !

 

 

Faire la tournée des musées, on en profite c’est gratuit !

Après 2 jours passés à arpenter la ville, nous décidons de nous cultiver un peu, direction les musées !

Bon à savoir : en Corée, la majorité des musées sont complètement gratuits

Le musée d’histoire de Séoul

Le Musée d’histoire de Séoul n’est pas un incontournable, on y apprend davantage sur l’urbanisme de la ville. Avis aux puristes, une maquette interactive géante de la capitale est à disposition.

Le musée de la guerre

Nos cours d’histoire sont un peu loins et une piqûre de rappel sur la guerre de Corée ne fait pas de mal. Le musée est super high tech, avec des projections de films à l’américaine, des objets d’époque. On y trouve également une représentation grandeur nature du bureau du président coréen.

Le musée Hangeul

Le Hangeul, c’est l’alphabet officiel du coréen et le musée y retrace son histoire particulière.

Le Hangeul (#momentwikipedia) a été créé en 1443 par le roi Sejong afin de favoriser l’alphabétisation du peuple. Jusque là, le coréen utilisait l’alphabet chinois… La langue était alors davantage parlée qu’écrite. Le roi convoqua tous les scientifiques de l’époque afin de créer un nouvel alphabet, ils aboutirent à 40 lettres dont 10 voyelles. Le dessin des caractères est lié aux caractéristiques des sons qu’ils représentent et décrit la forme prise par les organes vocaux. Aujourd’hui l’Hangeul est présenté comme l’un des systèmes d’écritures les plus scientifiques au monde.

On pourrait penser ça barbant, mais le musée est interactif et très bien conçu. C’est notre gros coup de cœur ! Celui qui nous a donné envie d’apprendre la langue.

Le musée d’histoire

Le musée d’histoire est immense et impressionnant. L’exposition permanente retrace toute l’histoire de l’homme de Neandertal à nos jours. Une bonne partie est dédiée à la dynastie Joséon.

 

 

Prendre de la hauteur avec la tour N Seoul

Pour ce quatrième jour, nous avons besoin de prendre de la hauteur sur la capitale. Cap sur la tour N Seoul, la plus haute tour de la ville. Située au milieu du parc de Namsan, vous pouvez vous y rendre en montant la colline ou, si vous êtes feignants comme nous, prendre le téléphérique (850 wons A/R par pers).

Le funiculaire nous dépose en bas de la tour . On peut y admirer une vue de Séoul à 360. Tout autour, les amoureux accrochent un cadenas, de la même manière que sur le pont des arts à Paris. Si vous payez 10 000 Wons de plus, vous pouvez accéder à l’observatoire, situé au sommet de la tour. Notre conseil : s’y rendre avant le couché du soleil afin de pouvoir admirer Séoul de jour et de nuit (#malin).

 

 

Assister à la frénésie de Dongja-dong

Nous finissons cette journée par hasard dans le quartier très animé de Dongja-dong. Ici il fait jour en pleine nuit ! Les coréens branchés se pressent dans les très (trop) nombreux magasins, l’ambiance nous rappelle un peu Time square. Assurément à voir !

 

Après une petite semaine à Séoul, il est temps pour nous de découvrir la province coréenne : direction Jeonju.

 

Plus d’images…

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

On a aimé
La grandeur de la ville
La perte de repère
Les musées gratuits (gros coup de cœur pour le musée Hangeul)
La tour Namsan
La population coréenne : accueillante et tellement aidante !

On n’a pas aimé
La nourriture
Surtout le Kimchee

Informations Pratiques
Hébergement à Séoul : Dongdaemun Guesthouse -> Chambre privée 30 205 Wons (basique près du métro)
Hébergement à Séoul : Unni House -> Chambre privée 41 604 Wons (bien placé, ambiance Kawaï)
Prix du ticket métro -> 1 350 Wons
Prix du téléphérique pour la tour Namsan A/R : 850 Wons
Prix de l’entrée à l’observatoire de la tour Namsan : 10 000 Wons
Prix d’une bouteille de Soju : 2 500 Wons
Prix d’un bon barbecue coréen pour deux : 44 000 Wons
Prix du bus Séoul -> Jeonju : 12 700 Wons

Vous aimerez aussi