26 juin 2017

Jeonju

Après une semaine passée dans la capitale coréenne, il est temps de découvrir un peu le reste du pays. Nous décidons de poser nos valises pour 2 jours à Jeonju.

Pourquoi on a choisi Jeonju ?

Pour sa proximité avec Séoul

Jeonju n’est située qu’à 6 heures de bus depuis Séoul, le tout pour 10 euros ! Les bus partent toutes les heures et sont très confortables.

Pour sa richesse culturelle

La porte de Pungnam : ancienne capitale du royaume de Baekje crée par Gyeon Hwon en 892, Jeonju était considérée comme la capitale spirituelle de la dynastie Joseon. On peut ainsi admirer la porte de Pungnam qui était autrefois la porte du sud de l’ancienne ville de Jeonju. Les autres portes de la ville : Gongbuk (Nord) , Paeseo (ouest) et Wandong (est) ont été entièrement détruites.

Le sanctuaire de Gyeonggijeon : le nom de ce sanctuaire signifie « Le palais bâti sur un emplacement rempli de joie ». Il a été construit en 1410 pour abriter le portrait du roi Taejo Lee Seong-gye, fondateur de la dynastie Joseon .

Le village Hanok de Jeonju : Hanok est le terme qui désigne la maison traditionnelle coréenne. Ce village comprend environ 700 maisons et représente ainsi le plus grand groupe de hanoks en Corée. On ne voulait pas rater ça !

 

 

Pour sa gastronomie

Jeonju est aussi réputée dans tout le pays pour sa gastronomie et plus particulièrement pour le Bibimpap. Ce plat est constitué de légumes (champignons, radis jaune, pousses de soja, oignons) recouvert de bœuf cru ou cuit sur un lit de riz assaisonné, le tout servi dans une cassolette en fonte très chaude.

 

 

Et… Pourquoi on n’a pas aimé ?

Jeonju est une petite ville très populaire dans tout le pays. On la décrit comme la capitale de la culture et de la gastronomie. Et bien nous, on n’a pas compris pourquoi !

  • Le village Hanok n’est constitué que de 3 ou 4 rues, pas si impressionnant… Le tout est surfait : déguisements de costumes traditionnels, barrettes en forme de cœur à apposer sur les crinières des amoureux (ça a un succès fou ici !), restaurants hors de prix, location de trottinettes électriques… Bref, il n’y a rien d’authentique dans ces ruelles pavées ! On plébiscite tout de même l’atmosphère bon enfant et la glace à l’italienne  de 30 cm « dingue ! »
  • Les reste de la ville est franchement glauque « sans commentaire »
  • Le Bimbimpap c’est moins mauvais que le reste… Mais de là à en faire tout une éloge !

Vous l’avez bien compris si c’était à refaire, on n’irait pas ! Nous ne baissons pas les bras, et rejoignons la station de bus pour une ville pleine de promesses : « Gyeongju ».

 

Plus d’images…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

On a aimé
Le voyage en bus de Séoul à Jeonju : pas cher, rapide, efficace !
La glace italienne de 30 cm du village Hanok

On n’a pas aimé
Le village Hanok : surfait
La ville en elle même. C’est glauque !
Le Bibimpap : on est fâché avec la nourriture coréenne de toute façon…

Vous aimerez aussi