8 novembre 2016

Que faire à Mandalay

J1

Arrivée à Mandalay à 8h30 du matin après 15h de train… On pensait être plus fatigués, on ne s’en sort pas si mal ! Le choc entre Mandalay et Yangon est flagrant, ici les deux roues sont rois et la circulation encore plus chaotique. Nous avions lu sur tous les blogs qu’il était indispensable de louer un scooter et bien entendu on ne l’a pas fait : pour tout vous avouer cela nous a un peu effrayés. On décide donc d’arpenter les rues à l’aide de nos petites jambes et on ne l’a pas regretté ! Nous nous baladons à l’ouest de la ville, enfin comprenez par là nous nous perdons dans les ruelles, mais c’est aussi ce que l’on recherche. On a pris l’habitude de marcher sans but 1h ou 2 dans les endroits où nous posons nos sacs. On découvre une ville très animée et croisons de multiples marchés et restaurants pour le plus grand plaisir de nos estomacs : Justine souhaite acheter une banane (24h sans manger c’est dur), une locale nous en offre gentillement 3 tout en refusant notre argent. Nous nous régalons également de spring rolls dans un restaurant de rue (ce seront les meilleurs de tout notre séjour).
Nous avons pris plaisir à déambuler dans la capitale, nous y avons retrouvé une certaine sérénité après l’étouffante Yangon. Le bruit des klaxons est toujours là mais il y a plus de verdure et les rues sont beaucoup plus larges : on respire et ça nous fait du bien.

 

j1-mandalay-marche

 

Amarapura et admirer le pont U Bein

Après notre virée de la veille nous décidons de revenir aux incontournables. Deux choix s’offrent à nous :

  • La tournée des grands duc en taxi privé (33000 kyats 22€) qui comprend le pont Ubien et la cité Amarapura, Ava, Sagaing et Mingun
  • Se concentrer sur un monument et y aller par notre propre moyen

Nous optons pour la solution 2. Décollage matinal à la recherche du bus local pour se rendre à Amarapura et admirer le pont U Bein, le plus grand pont en tek du monde. Oubliez tout de suite l’arrêt de bus (aubette pour les autres) ça n’existe pas ou très peu en Birmanie. Nous nous rendons sur la 84 avenue et attendons que le bus en question fasse son apparition. C’était sans compter sur le fait que des dizaines de bus ou rickshaws (vous savez ces camionnettes avec une bâche à l’arrière) nous interpellent. Après la troisième sollicitation nous grimpons dans un engin motorisé sans trop savoir dans quoi nous nous embarquons, la course nous aura coûté 2000 kyats (1,5€). Nous sommes rapidement devenus le divertissement de nos voisins : ils rigolent beaucoup de nous, enfin surtout de Maxime qui se cogne la tête car il est plutôt grand pour le pays. Nous nous faisons même offrir des friandises locales, une fois encore ils refusent notre argent. 40 minutes plus tard le chauffeur nous dépose, vous êtes arrivés! Enfin presque… nous voilà abandonnés au beau milieu d’une ruelle sans un pont en vue. Les birmans nous viennent une fois de plus en aide et nous indiquent le chemin. Nous traversons un marché local très agréable, une voie de chemin de fer et un joli village (compter 40 minutes tout de même) avant d’arriver à notre destination.

 

justine-rickshow

 

L’endroit est quasiment désert et nous ne regrettons pas notre choix, nous n’aurons pas le couché de soleil mais nous gagnons au change. Cet endroit est majestueux, paisible il y règne une certaine quiétude. Nous prenons tout notre temps pour la traversée où se croisent moines bouddhistes, enfants rieurs et vendeurs de glaces. Nous décidons de prendre le déjeuner dans un restaurant situé en bordure du fleuve, nous y resterons deux bonnes heures ! Sur la route du retour, nous faisons la connaissance d’un moine qui souhaite parfaire son français. C’est après quelques blagues et un échange haut en couleur que nous reprenons notre route. Il est déjà 16h et le soleil se couche à 17h, nous n’avons pas de temps à perdre pour retrouver chemin.

 

pon-ubein

 

Pagode de Kuthadaw

Dernier jour à Mandalay. Nous décidons de faire l’impasse sur les anciennes capitales afin de visiter le cœur de ville. Direction la pagode de Kuthadaw, assez unique en son genre puisque constituée d’une multitude de petites pagodes blanches et pour une fois l’entrée est gratuite. Nous nous rendons ensuite à Mandalay Palace (toujours à pied). Nous avons ici constaté les limites de notre choix de transport, une seule des quatre entrées est autorisée aux visiteurs, les 3 autres étant réservées à la junte militaire. Quand on sait qu’une largeur du Palace équivaut à 40min de marche, on vérifie son itinéraire. Évidemment nous ne le savions pas. Après 1h15 de marche nous apprenons que l’entrée est fixée à 10 000 kyats par personne, ne souhaitant pas verser cette somme à la junte nous passons notre tour. Cela nous aura valu une jolie ballade.

Déjà 16h, nous embarquons dans notre bus direction Bagan, la ville au 2200 temples.

 

kuthdaw

 

 

Plus d’images…

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

Mandalay, on peut faire l’impasse?
Nous avons adoré cette ville et ses alentours, on vous conseille d’y séjourner à minima 3 jours pour en faire le tour

On a aimé
L’accueil chaleureux des locaux, toujours prêts à nous aider et… à nous nourrir !
Le sentiment d’explorateur que procure cette ville où peu de voyageurs prennent le temps de s’arrêter
Se perdre dans les ruelles de la capitale
Prendre le bus local
La tranquilité du pont U Bein avant le couché de soleil
Ne pas se presser et se laisser aller au gré de nos envies plutôt que de se rendre dans les lieux incontournables à un rythme effréné

On a moins aimé
La circulation, impossible à nos débuts de traverser sans suivre un birman, maintenant on est devenu des experts !
Le prix de Mandalay Palace, 10 000 kyats par personne

On n’a pas eu le temps
De visiter les anciennes capitales Ava, Sagaing et Mingun. Il fallait faire des choix…

Informations pratiques
Le Mandalay Palace n’a qu’un seule entrée réservée aux touristes : prendre la porte côté Est
Prix du bus local pour rejoindre le pont U Bein depuis le centre : 2 000 Kyats par tête
Prix du bus Mandalay –> Bagan : 20 000 kyats par tête
Durée de trajet du bus Mandalay –> Bagan : 6 heures

Vous aimerez aussi