28 décembre 2016

Angkor plus de vélo !

Après un long périple depuis Bangkok, on nous dépose à notre auberge : Garden Village. Nous découvrons alors un centre de loisir pour backpacker : bar restaurant 24/24 autour de la piscine, jacuzzi, sofas, billard, terrain de pétanque, slackline et beer pong… Le tout pour 5 dollars la chambre double pour deux (si si !!!). C’est donc avec le sourire que nous posons nos valises.

Un tour de la ville s’impose. Nous nous attendions à découvrir un petit village : que nenni ! Siem reap est une ville étendue qui regorge de restaurants et de bars. Un peu déconcertés nous dégustons notre premier repas cambodgien. Premières impressions : on n’est plus en Thaïlande… Nous choisissons les deux plats typiques : Amok et le Loklak ce n’est pas foncièrement mauvais mais…pas bon non plus ! On arrête ici les préjugés on vient juste d’arriver.

 

 

À la fin du repas il faut payer et une nouvelle fois, s’habituer à la monnaie locale. Au Cambodge, la monnaie officielle est le riel (4000 riel = 1€) mais le dollars est roi. Concrètement vous jonglez avec les deux monnaies en permanence. De quoi se casser la tête sur plusieurs additions. Nous finissons la soirée par un dîner en ville et une belle rencontre riche en bière avec un couple de russe fort sympathique.

J2 Visiter Angkor

On n’est pas venu à Siem Reap au hasard, on veut admirer les fameux temples d’Angkor. En bons explorateurs nous mettons les réveils à 6h pour profiter pleinement de la journée. Les Russes ont laissé des traces… nous quitterons la chambre à 9h. Plusieurs possibilités s’offrent à nous :

  • Le tuktuk 15$, en vous mettant d’accord sur l’itinéraire avec votre chauffeur
  • Le scooter 8$. Après quelques lectures le scooter ne semble pas autorisé pour les touristes. Cela permet de de faire fonctionner l’économie locale des tuktuks
  • Le vélo 1$ pour la version local, 3$ pour la version améliorée , 5$ pour le VTT

Comme nous aimons la liberté et que nous avons de grosses cuisses, on prend le vélo à 1$. C’est parti, les temples d’Angkor se trouvent à 7km de Siem Reap. Après 45 minutes de vélo sous une chaleur de plomb, un policier nous arrête afin de valider nos tickets d’entrée. Nous : « Justement on souhaite en acheter » Lui « La billetterie est sur l’autre entrée, à 8km, soit 1h30 A/R en vélo ». Nous « non, vous rigolez ? » Il ne rigolait pas du tout le monsieur… 5 minutes et 4 dollars plus tard nous nous retrouvons tous les deux accrochés à lui, sur son scooter ! Après négociations, il nous emmène acheter les tickets avant de nous redéposer aux vélos. On vous laisse imaginer la tête des centaines de touristes que l’on a croisé sur le chemin..

Le ticket d’entrée s’élève à 20$ la journée ou 40$ les 3 jours, valable 7 jours. Nous optons pour les 3 jours malgré le coût onéreux. Nous enfourchons nos vélos grinçants et pouvons enfin admirer le temple d’Angkor Wat. Construit au début du 12ème siècle, il est le plus vaste temple et également le mieux préservé du complexe d’Angkor. Symbole du Cambodge, il figure même sur le drapeau national ! Entourés de larges douves, il est très impressionnant. Nous nous attendons à croiser un nuage de touristes mais notre réveil tardif nous a épargné. Le temple n’est pas désert mais tout à fait respirable.

 

 

Pour la pause déjeuner, nous déchantons, les prix affichés à proximité du temple sont exorbitants. Nous suivons des yeux les centaines de chauffeurs de tuktuk : eux aussi doivent bien manger… Nous découvrons derrière le parking qui fait face au temple, des petits restaurants paisibles et très bon marchés avec vue sur un lac.

Nous continuons notre visite par les temples d’Agkor Thom : ce grand périmètre carré peut se visiter entièrement à pied. La concentration des temples est telle qu’il est parfois difficile de savoir où vous êtes exactement. Bayon, construit au 13ème siècle, il se situe au centre d’Angkor Thom. Sa décoration, très riche est surplombée par de hautes tours dans lesquelles des visages sont sculptés. Une merveille, ce fut l’un de nos préférés ! Nous nous rendons ensuite à Baphuon et montons au sommet pour la vue imparable. Nous passons par la jungle pour rejoindre Preah Palilay et terminons notre boucle par la terrasse du roi lépreux et terrasse des éléphants.

C’est épuisés que nous découvrons Phnom Bakheng. Mais le jeu en vaut la chandelle. Temple réputé pour ses couchés de soleil, il offre une vue superbe.

 

 

Passé 14h les temples sont quasiment déserts et nous en profitons pour prendre nos plus beaux clichés. À la différence des temples de Bagan en Birmanie les temples d’Angkor sont étendus, on peut facilement y rester 2h pour certains. Il n’est donc pas simple de gérer le programme de la journée. Nous rentrons finalement sans passer par la case couché de soleil et en voyant la horde de tuktuks arrivée vers le site, nous ne regrettons par notre choix.

J3 – Toujours en vélo !

Cette journée s’annonce difficile : les séquelles de la veille se font sentir. Nous enfourchons nos fidèles bicyclettes. Cette fois nous irons plus loin, nous partons pour la grande boucle au programme visite du :

  • Preah
  • Ta Keo
  • Ta Prohm
  • Banteay kdei

Nous profitons encore une fois des sites sans la foule : arriver à 11h permet de passer entre les gouttes des circuits de tuktuks. Nous profitons pleinement de notre mode de transport. Au ralenti, nous croisons des éléphants et de nombreux singes sur la route.

Il nous faudra 1h30 depuis Siem Reap pour rejoindre Preah, mais quel spectacle ! Nous découvrons un temple immense où la nature a repris ses droits. Des arbres géants ont poussé sur la toiture et défient désormais les lois de l’apesanteur.

 

 

De Preah à Ta Keo, nous optons pour des chemins de traverse et découvrons ainsi des paysages splendides et des temples délaissés à l’abri de la pollution et du bruit.

Ta Keo est un temple montage sur lequel vous pouvez gravir ses marches pour arriver au sommet. On n’y va pas pour la vue mais pour son architecture très bien préservée.

Ta Prohm, encore plus impressionnant que Preah, il n’a pas bénéficié de rénovation depuis sa construction : il est aujourd’hui littéralement enseveli sous les arbres. De nombreuses scènes du célèbre du film Tom Raider y ont d’ailleurs été tournées. La célébrité à ses défauts, les touristes sont trop nombreux à notre gout, nous devons faire la queue pour la moindre photo, nous ne nous attardons donc pas.

Enfin, Banteay kdei aussi majestueux que Ta Prohm et Preah…

 

 

Le soir, nous profitons de Siem Reap que nous commençons à apprécier. Nous visitons les nombreux marchés nocturnes et essayons les fameux poissons mangeurs de pieds !

J4 / J5 Passer le nouvel an à Siem Reap

Bonne année ! Nous décidons de nous reposer avant la soirée du réveillon. Nous rencontrons quelques français et taïwanais avec qui le courant passe bien. Nous partageons notre dernier saucisson en échange d’un verre de pastis. En sortant de l’auberge, nous découvrons une ville en délire, bondée de locaux venus célébrer la nouvelle année. Toutes les rues sont fermées à la circulation et un énorme compte à rebours est installé. Ce sera une soirée mémorable riche en rencontres : les cambodgiens savent accueillir.

Nous nous laissons la journée pour nous remettre de nos émotions avant de reprendre la route direction Battambang.

 

Plus d’images…

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils aux voyageurs

Combien de jours à Siem Reap ?
4 jours au minimum pour profiter des temples et de la ville en elle-même

On a aimé
La ville de Siem Reap, elle est très touristique mais on s’y sent bien…
Les temples d’Angkor, fascinants !
Louer des vélos et sortir hors des sentiers battus pour s’éloigner de la frénésie touristique
Fêter le nouvel an avec les locaux
Les petits poissons qui mangent les pieds
Notre guest house, Garden Village

On a moins aimé
L’afflux touristique, impossible d’admirer un levé du soleil sans faire la queue des heures
Les éléphants maltraités utilisés comme attraction

Informations pratiques
Les billets 1, 3 ou 7 jours ne s’achètent pas à l’entrée du site mais en amont dans le bâtiment « Angkor Enterprise » depuis 2017.
Les prix des billets ont augmenté depuis février 2017 :
Pass 1 jour : 37$ au lieu de 20$
Pass 3 jours : 62$ au lieu de 40$
Pass 7 jours : 72$ au lieu de 60$
Guesthouse Garden village (fabuleuse, fabuleuse !) : 5$ la chambre double, salle de bain partagée
Location de vélo à l’auberge : 1$ la journée
Trajet Bangkok –> Siem Reap : 750 Baths/tête. On a même écrit tout un article pour traverser la frontière, sans stresser !
Trajet Siem Reap –> Battambang : 6$/tête

Vous aimerez aussi