13 mars 2017

Corée du Sud – Conseils aux voyageurs

LES TRUCS & ASTUCES POUR VOYAGER SIMPLEMENT

Moyens de paiement

1€ = 1 200 wons

Les distributeurs sont omniprésents. Une taxe est appliquée à chaque retrait par la majorité des DAB, mais le montant diffère en fonction des banques.

Vocabulaire de base

Bonjour : An nyeong ha se yo!
Comment allez-vous : Jal ji nae syeoss eo yo
Merci : Gam sa hab ni da
Excusez-moi : Sil rye hab ni da
Au revoir : An nyeong hi ga se yo!

Technologie

Les connexions WIFI sont de très bonnes qualités, les meilleures au monde !

Le tourisme en Corée

La Corée n’est pas (encore) un pays touristique. En 1 semaine à Séoul, nous n’avons croisé que 5 européens… C’est vous dire !

Le tourisme étant peu développé, nous avons eu d’ENORMES difficultés à communiquer. Ici c’est simple, personne ne parle anglais ! Et ce même dans les offices de tourisme… MAIS, les Coréens sont très souriants et serviables à l’extrême. Si vous êtes égarés, en moins de 5 minutes un local viendra à la rescousse pour vous guider. Même si son anglais est approximatif, il fera tout son possible pour vous aider.

Les musées par contre sont tous gratuits et les explications sont disponibles en anglais.

La gastronomie coréenne

Les premiers repas dans le pays sont assez cocasses, ici pas de traduction en anglais et pas d’image… On fait comment alors pour commander ? On regarde autour de nous et on montre l’assiette de nos voisins !

Deuxième mise en garde, la cuisine coréenne est très très épicée !

La spécialité culinaire, c’est l’infâme Kimchee enfin ne dites pas ça à un Coréen vous risqueriez de le vexer. Le Kimchee kesako ? C’est une feuille de chou marinée au piment, l’odeur est désagréable et pire en bouche (après les goûts et les couleurs…).

La Corée a d’autres spécialités plus attrayantes :

  • Bulgoggy : bœuf mariné bouilli avec des légumes
  • Bibimbap : constitué de légumes, champignons, radis jaunes, pousses de soja, oignons avec sur le dessus du bœuf cru ou cuit le tout sur un lit de riz assaisonné. Si vous aimé manger épicé, ce plat est pour vous ! De notre côté on a cru mourir étouffé… Ça arrache !
  • Barbecue coréen : Véritable tradition coréenne compter 30 000 won (27€) pour deux. On vous sert plusieurs pièces de bœuf ou de porc finement coupées et assaisonnées que vous faites cuire sur le barbecue présent au centre de la table. C’est accompagné d’une salade et quelques légumes marinés (oignons, radis jaunes et l’inévitable Kimchee) Un véritable délice mais aussi un des mets les plus onéreux !
  • Cutlet : on ne sait toujours pas si c’est véritablement un plat coréen car il est également très présent au Japon. Le cutlet (porc ou au poulet) ressemble à s’y m’éprendre à une escalope milanaise. Il est servi avec une sauce à la viande et du riz. Notre « plat de secours ».

Les us et coutumes en Corée

La politesse est de mise dans le pays ! On met son arrogance et son impatience de côté et on respecte les règles du pays (de manière générale, la règle, c’est la règle et on l’applique quoi qu’il en soit)

  • Au passage piéton tu attendras le petit bonhomme vert et ce, même s’il n’y a pas de voiture à l’horizon ! On sait c’est très frustrant…
  • La queue tu feras. Premier arrivé, premier servi ! Cela est également valable pour prendre le bus ou le métro. On ne se faufile pas pour rentrer avant les autres…
  • Les plus anciens tu respecteras (c’est à dire, tous ceux qui sont plus âgés que vous). Normal, me direz-vous ? Oui MAIS on pousse le concept à l’extrême : si quelqu’un de plus âgé vous bouscule c’est à vous de vous excuser, etc… Pas de bol si vous avez la vingtaine !
  • De fumer dans les lieux publics, tu éviteras. En règle générale, il est irrespectueux de fumer dans la rue. Les coréens, se cachent donc des ruelles désertes afin de ne pas gêner leurs voisins. Des fumoirs sont également installés dans les rues principales.

La mode coréenne

La mode en Corée ça ne rigole pas !

Les Coréens sont très coquets et les Coréennes très élégantes… Observer une jeune femme remettre du rouge à lèvre et du fond de teint à son copain dans le métro c’est tout à fait normal. Le top quand vous êtes en couple c’est de porter les mêmes habits ! Vous imaginez bien qu’avec nos tenues et la barbe de Maxime on ne passait pas inaperçus.

Les transports en Corée

Prendre le métro à Séoul, c’est facile ! Tout y est très bien indiqué et ce dernier dessert toute la ville. Les pass jour n’existent malheureusement pas, il faut racheter un ticket à chaque voyage. Rien de plus simple : les bornes sont disponibles à chaque station. Notez qu’une caution de 500 wons est ajoutée. Pour la récupérer, pensez à passer votre ticket usagé dans les bornes situées après les portillons.

Les bus intercités coréens sont une très bonne surprise ! Après avoir traversé la Thaïlande, le Cambodge, le Laos, et même le Vietnam avec ses fameux bus de nuit, on peut vous dire que ceux de Corée c’est le top du top ! Ils sont ponctuels (à la seconde près) , économiques et très confortables (8 heures de trajet pour 8 euros !).

Se faire soigner en Corée en tant que touriste

On en connait un rayon car Justine a eu besoin de faire un tour chez le dentiste…

Les + La Corée est l’endroit à la mode pour se faire soigner les crocs ! Ils sont à la pointe de la technologie et fixent des prix bien plus attractifs que les pays voisins. D’ailleurs, la majorité des coréens ont une dentition digne d’acteurs hollywoodiens.

Les – Aucun dentiste/médecin n’acceptera de soigner un patient sans sa carte de « sécurité sociale ». En tant que touriste, il faut donc se rendre à l’hôpital, au service international, pour bénéficier d’un soignant anglophone. Pour notre part, on avait opté pour « Seoul National Universiy Hospital » L’accueil y est incroyable de bienveillance et la prise en charge impeccable !

 

Séoul

On a aimé

La grandeur de la ville
La perte de repères
Les musées gratuits
Gros coup de cœur pour le musée Hangeul
La tour Namsan
Les coréens en général

On a moins aimé

La nourriture
Surtout le Kimchee

Informations pratiques

Hébergement à Séoul : Dongdaemun Guesthouse -> Chambre privée 30 205 Wons (basique près du métro)
Hébergement à Séoul : Unni House -> Chambre privée 41 604 Wons (bien placé, ambiance Kawaï)
Prix du ticket métro -> 1 350 Wons
Prix du téléphérique pour la tour Namsan A/R : 850 Wons
Prix de l’entrée à l’observatoire de la tour Namsan : 10 000 Wons
Prix d’une bouteille de Soju : 2 500 Wons
Prix d’un bon barbecue coréen pour deux : 44 000 Wons
Prix du bus Séoul -> Jeonju : 12 700 Wons

Pour plus d’informations consultez notre article : On se défoule à Séoul

 

Jeonju

On a aimé

Le voyage en bus de Séoul à Jeonju : pas cher, rapide, efficace !
La glace italienne de 30 cm du village Hanok

On n’a pas aimé

Le village Hanok : surfait
La ville en elle même. C’est glauque !
Le Bibimpap : on est fâché avec la nourriture coréenne de toute façon…

Pour plus d’informations consultez notre article : Jeonju

 

Gyeongju

On a aimé

La balade dans le centre historique
Les jardins d’Anapji
Le temple de Bulguksa

On n’a pas aimé

La météo durant notre séjour
Les alentours de l’hyper centre, ville fantôme bonjour !

Informations Pratiques

Prix du bus Jeonju à Gyeongju -> 16 600 Wons
Prix du ticket de bus -> 1 700 Wons
Bus n°11  pour aller à Bulguksa depuis le terminal de bus ou la rue Taejong-ro (compter 45 minutes)
Prix entrée du parc Daereungwon -> 2 000 Wons
Prix entrée du parc Anapji -> 2 000 Wons

Pour plus d’informations consultez notre article : Gyeongju, ville historique

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi